Florina Gervais
Illustration: Marie-Hélène Bochud

Florina Gervais, une missionnaire dans l’Empire du Milieu

Florina Gervais est née le 7 mars 1888 à Saint-Césaire. Quelques années après sa naissance, la famille part s’établir à Sherbrooke. Marquée très tôt par le gout de la mission, Florina entre à 18 ans chez les Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception. En 1910, elle part pour Guangzhou, en Chine.

Cette expérience est fondamentale dans le développement de la jeune religieuse, qui adopte une approche de la mission fondée sur l’inculturation. Elle cherche à intégrer l’environnement social et culturel du pays d’accueil, afin de témoigner chrétiennement dans le respect et la considération pour les différentes particularités de la société chinoise.

Cet article est paru dans notre magazine. Cliquez sur la bannière pour y accéder en format Web.

À cette époque lui est confiée une jeune femme, Chan Tsi Kwan, notamment afin de lui transmettre la connaissance du français. C’est le début d’une relation significative. Après quatre ans en Chine, Florina quitte sa communauté et revient au Canada.

Plus tard, Chan Tsi Kwan est reçue dans la famille de Florina et poursuit le perfectionnement de son français. En l’espace de quelques années, une nouvelle communauté est fondée: les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame-des-Anges. Plusieurs partent dès lors en mission dans diverses provinces chinoises.

La Seconde Guerre mondiale isole Florina Gervais, qui reviendra au Canada à sa conclusion. La révolution communiste de 1949 force ses sœurs à quitter le pays. La communauté continuera cependant d’œuvrer dans d’autres nations au cours des décennies suivantes.

Ce n’est qu’en 1979, âgée de 91 ans, que la religieuse québécoise s’éteindra, entourée de ses compagnes.

Benjamin Boivin

Diplômé en science politique, en relations internationales et en droit international, Benjamin Boivin se passionne pour les enjeux de société au carrefour de la politique et de la religion. Toujours prêt à débattre des grandes questions de notre époque, il assume le rôle de chef de pupitre pour les magazines imprimés au Verbe médias