fbpx

Messe-zoom, la nouvelle tendance ?

Zoom
« Nous pouvons ainsi mettre le talent de chacun au profit des autres. » Photo : Antoine Giraud

Un texte d’Anne-Marie Poupart

En attendant le retour des messes dans les églises, certains chrétiens ont décidé de s’organiser et de mettre sur pied des messes en ligne, via Zoom. Malgré la distance, la communion entre participants est bien réelle et les « messes-zoom » sont le lieu d’une spontanéité et d’une fraternité particulières.

Cela fait maintenant plus de huit dimanches que nous ne nous sommes pas retrouvés pour la messe dominicale. Et comme on dit, un chrétien seul est un chrétien en danger. Face à cette situation, quels moyens avons-nous pour nous retrouver afin de vivre la fraternité eucharistique ? 

La grande tendance printemps 2020 ? Zoom ! Peut-être en avez vous déjà entendu parler : apéro-zoom, date-zoom, party-zoom… Et pourquoi pas des messes-zoom ? En attendant que nos curés puissent nous accueillir de nouveau dans leurs églises, pourquoi ne pas avoir un moyen de se soutenir entre chrétiens ? Quand même plus agréable que d’écouter la messe à la télévision, puisque nous pouvons communiquer entre nous et voir chacun prier chez soi.

Pour les fidèles et les prêtres

Entre amis, nous avons eu l’idée de nous rassembler de cette façon, tout d’abord avec une célébration de la Parole. Puis, nous avons demandé au prêtre de dire la messe parce que, même à distance, nous pouvons être en communion avec le célébrant. 

Durant une homélie poignante, il y a deux semaines, le curé-zoom nous a partagé à quel point ça lui faisait du bien de célébrer avec nous : « Sans vous, je n’ai aucune raison d’être ce que je suis, nous avons besoin des fidèles afin d’exercer notre ministère. » Nous essayons aussi d’inviter des prêtres différents chaque semaine. 

Je crois qu’à travers les messes zoom nous avons un devoir de fidèle afin de soutenir nos pasteurs. Imaginez leur joie à voir autant de jeunes familles, d’enfants, d’ados et de personnes seules ! 

« Mettre le talent de chacun au profit des autres »

Nous pouvons ainsi mettre le talent de chacun au profit des autres, que ce soit le chant, la lecture, etc. Avant chaque début de célébration, on commence par un tour de table virtuel qui consiste à présenter tous les participants (concept intéressant à retenir pour le retour aux messes « normales » !). Depuis quelques dimanches, la petite Madeleine nous lit la Parole de Dieu avec une ferveur incroyable qui nous fait plonger dans son mystère. Peu après, c’est la famille Larouche qui nous chante le psaume. 

Zoom
Photo : Antoine Giraud

Lors de la consécration, chacun chez soi se met à genoux et sait pertinemment Jésus présent. Certes, il n’est pas question d’être à genoux devant l’écran, mais on sait que Jésus est présent à travers l’Eucharistie. Au moment de la communion, on prend un petit deux minutes d’adoration et on récite la prière de communion spirituelle en attente de l’Eucharistie. 

Ces messes n’iraient toutefois pas aussi bien sans un travail qui peut facilement être oublié. L’administrateur se doit de « muter » et « unmuter » les différentes familles afin de coordonner la célébration et de garder le rythme. 

Dans des moments tels que l’entrée en célébration, il « highlight » les différents écrans pour permettre aux gens de ne pas se sentir seuls et de vivre ainsi ce moment ensemble. Le Saint-Esprit (qui n’est clairement pas resté en confinement !) inspire chacun à apporter une belle touche de couleur ! 

Spontanéité et créativité

Lors de la première messe-zoom, qui a demandé beaucoup d’organisation, nous avons chanté à Marie. Les enfants, sans que rien ait été organisé, ont pris tour à tour une statuette ou une icône de la Sainte Vierge et l’ont présentée à l’écran. On voyait ainsi différentes images de Marie défiler, de même que nous ressentions la ferveur et la fierté des enfants de la présenter. Lors du dimanche des Rameaux, c’est le crucifix que chacun nous présenta. Personnellement, j’ai trouvé cela tellement beau que j’en avais des larmes aux yeux !

Le confinement apportera à notre Église une nouvelle manière de voir les choses. La beauté des messes-zoom, c’est le fait de prier ensemble en communion. C’est un des moyens que nous avons trouvés pour vivre notre foi dans ces temps difficiles. 

Pourquoi ne pas user d’imagination et organiser une messe extérieure, en voiture, ou bien des confessions au volant ?

L’Église a un besoin immense de créativité afin que chacun aide l’autre dans sa foi, que ce soit lors de partage « zoom » avec une bonne bière, ou encore lors de simples et vraies conversations. Car l’Église ne peut plus rester uniquement dans le bâtiment. On veut une Église en sortie !


En ce temps de crise, les médias chrétiens revêtent une importance capitale pour offrir un regard de foi sur les évènements. Aidez-nous à propager l’espérance en partageant nos articles et en contribuant par vos dons à notre mission.

Collaboration spéciale

Il arrive parfois que nous ayons la grâce d'obtenir un texte d'un auteur qui ne collabore habituellement pas à notre magazine ou à notre site Internet. Il faut donc en profiter, pendant que ça passe!

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Plus récent de REPORTAGE